Event intermédiaire : Recherche d'un fantôme

Aller en bas

Event intermédiaire : Recherche d'un fantôme

Message par Thalyrian / Call / Daeryn le Lun 15 Jan - 12:28

Trame n°2
Menaces Séculaires
Event intermédiaire
Recherche d'un fantôme
Gestionnaire(s)
- Thalyrian -
- Daenarian -
Nombre de participants
11
Durée de l'event
2h30
/!\ Cet event rapporte 500 points d'expérience /!\




Auteur du rapport a écrit:

Après les événements de Yavin IV, l'ordre est en état d'alerte et seuls quelques personnes savent que l'Artefact n'est pas arrivé à bon port et a disparu dans la nature avec l'Agent Call.

L'Exécuteur Thalyrian est chargé de vérifier la véracité de ces affirmations et de présenter au Grand Exécuteur son plan de secours pour ramener l'Agent au sein de l'Ordre sans occasionner trop de dégâts, alors que des meurtres abominables se succèdent dans les secteurs de la pègre et menacent de s'étendre aux zones occupées par la République Galactique et l'Empire Sith.

Le Général Veraxia est chargé par l'Exécuteur de retrouver Call. Il monte une équipe avec les meilleurs hommes qu'il peut rassembler et se rend sur Dromund Kaas, dernière destination connue de l'Agent. La chasse peut commencer, reste à savoir qui la mène. Des mesures inédites sont prises pour la traque d'un seul homme, que Thalyrian à jugé potentiellement plus dangereux qu'a l'accoutumé. Il est impossible de savoir quels auront été les effets de l'Artefact.

Les non-sensibles progressent dans la jungle, coordonnant chacune de leurs actions jusqu'à tomber sur un campement, ou plutôt sur ce qu'il en reste. Une œuvre d'art, aux yeux de l'auteur des meurtres, une scène d'effroi pour quiconque n'est pas aguerri. Les corps affreusement mutilés forment une boussole à même le sol, chaque détail y est, composé par les éléments internes des cadavres. La boussole pointe vers le sud-ouest. C'est un premier aperçu de "l'Art" de l'Agent Call. Peu après, un "bip" sonore récurrent se fait entendre, les soldats du Concordat comprennent vite ce qu'il se passe et se mettent à couvert tandis qu'une explosion rase ce qu'il reste du petit camp.

A découvert, ils sont ensuite pris pour cible par des tirs et sont forcés de s'arrêtés pour soigner leurs blessures et faire un point. Ils traquent un homme seul qui a failli tous les tuer d'un coup, et même si le Général n'a pas donné toutes les informations au sujet de l'Agent Call, tous comprennent rapidement qu'il est parfaitement capable de jouer à ce jeu jusqu'à avoir décimé ses ennemis.

C'est le moment que choisi Call pour appeler le Général via un holocommunicateur. Il l'enjoint à le traquer et à suivre le "chemin" qu'il a laissé à son attention. Une route pavée de cadavres. Le Général peut avancer ou renoncer, pas encore sûr des véritables intentions de l'Agent fou, et décide de s'enfoncer dans la jungle jusqu'à rejoindre un lieu en hauteur aux allures de sanctuaire à l'ancien Empereur. Ils remarquent tous une caisse noire placée devant la statue, au fond du sanctuaire, mais rien d'autre en vu. A quoi joue Call ? Attirer des ennemis supérieurs en nombre dans un lieu ou il ne peut se cacher bien longtemps est soit une affreuse erreur tactique soit un choix délibéré, auquel cas le danger n'est que plus grand.

Six piliers jalonnent le chemin jusqu'à la statue. Call fait d'abord sauter les deux premiers, soulevant la poussière et déstabilisant la troupe d'intervention qui est obligée d'adapter sa formation. Il fait ensuite sauter les deux piliers du fond, ne laissant que ceux du centre pour s'abriter... Ou pas, puisque la possibilité qu'il les fasse également exploser est très plausible. L'Agent apparaît ensuite au milieu de l'allée, erreur tactique ou choix, encore une fois, il est difficile de le savoir. L'une des tentatives du "tueur" ayant échouée lorsqu'il a essayé de retourner l'un des membres du groupe contre les autres non-sensibles, peut-être aura-t-il décidé d'un changement de stratégie.

L'Agent HO-23 s'avance alors vers Call et prononce un mot étrange qui semble déclencher l'hilarité de l'Agent, mais à le mérite de lui remettre visiblement les idées en place, avant qu'il ne pointe l'horizon et n'indique une troupe d'hommes et de femmes en habits noirs, semblables à des bures à capuches, s'avancer dans l'allée principale. Décidemment, les motivations de l'Agent deviennent de plus en plus obscures, alors qu'il se réjouit d'autant plus de voir un si grand "public" pour assister à sa représentation.

Quittant leur cible principale des yeux, les membres du Concordat mettent en joug les arrivants et bientôt les échanges de tirs commencent. L'un des soldats du Général Veraxia sera chargé de récupérer l'Artefact tandis que la position de siège des "cultistes" se précise. Mais ils ne parviennent pas à briser la formation des hommes du Général, de nouveau appuyé par l'Agent Call qui prend un plaisir sadique à contempler "l'acte final" qu'il a si longuement préparé.

Au final, les cultistes sont repoussés et, malgré de nombreuses blessures, occasionnées pour moitié par l'Agent, la mission est une réussite. L'Artefact est récupéré, des prisonniers sont fait parmi ceux qui le "vénèrent" et l'Agent Call est de retour.
Finalement, les pouvoirs de l'objet n'auraient altéré que partiellement son esprit déjà malade, si bien que, s'il a tenté de tuer ceux qui étaient à ses trousses pour le ramener, cela serait lié à l'instinct d'un prédateur se sentant traqué pendant sa propre chasse. Il ne parvenait qu'à reconnaître partiellement amis et ennemis. Chaque meurtre effectué lors de son périple meurtrier a été commis sur un membre apparenté de près ou de loin à la Secte qui tentait de retrouver l'Artefact et qui en aura fait les frais.

Reste à savoir quels secrets auront à livrer les prisonniers...


avatar
Thalyrian / Call / Daeryn

Messages : 8
Date d'inscription : 22/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum